Après les shows de l'aventure, les émissions de compétition, les programmes de séduction, la télé-éducation, la télé-assistance, la télé-réalité se lance dans un nouveau genre: la télé-scalpel! Et oui, si l'on croyait avoir tout vu en matière de real-TV, il suffit de regarder l'émission "I want a famous face" pour comprendre que la télé-réalité a encore bien des ressources (et quelles ressources!). Allons voir d'un peu plus près le principe de cette émission, en consultant le site américain: http://www.mtv.com/onair/dyn/i_want_a_famous_face-2/series.jhtml? 

Ils sont douze, ils sont jeunes et ont des rêves de paillettes pleins la tête, dont celui de ressembler à leur star préférée... MTV se met à leur service! Avant, pendant et après leur transformation physique, les caméras de la chaîne musicale vont tout filmer: bistouri, cri, douleur, etc. Tout doit être montré aux téléspectateurs: âmes sensibles s'abstenir! Mike et Matt, des jumeaux de 20 ans, ont été les premiers cobayes. Ils ont déboursés près de 40 000 euros pour ressembler à Brad Pitt... Jugez par vous-mêmes!

pic_patient_matt

thm_main_mm_jesse_821Il y a aussi Jesse, nouveau Elvis Presley, Mia, future sosie de Britney Spears, Gia, un transsexuel rêvant de devenir la prochaine Pamela Anderson, ou encore Michael/Jessica (qui doit changer de sexe au passage!) fan de Jennifer Lopez... Tous ont accepté de passer sur le billard, avec les risques que cela comporte!

Sur le site de MTV, le visiteur a la possibilité de regarder les archives des émissions de toutes les saisons précédentes... Un petit résumé est à chaque fois proposé. On peut aussi obtenir des informations pour participer à l'émission ou à d'autres programmes diffusés par MTV.

Aujourd'hui, "I want a famous face" est un véritable succès aux Etats-Unis, et elle entraîne inévitablement des conséquences sur la société américaine: la majorité des filles veulent ressembler à Brithney Spears ou Pamela Anderson, avoir les lèvres siliconées et les seins refaits! Les hommes, quant à eux, sont prêts à payer des fortunes pour ressembler à Brad Pitt ou Arnold Schwarzenegger...  Pourtant, devant ce clonage à répétition des mêmes beautés ennuyeuses, il est difficile de croire que les américains ne se lassent pas!